DJAMEL KOKENE

Getting away, 2011

Getting away, 2011

Deux matraques en bois, cuir, post-it "new" / Second hand"
38 x 103 x 8 chaque boîte

Paris, Courtesy de l’artiste

Getting away est une oeuvre constituée de deux matraques en bois blanc et encadrées séparément. L’une neuve, étiquetée d’un post-it sur lequel on lit « New », l’autre, déjà utilisée et étiquetée « Second Hand ».

Ces énoncés, en désignant l'une et l'autre de ces matraques, leur confèrent une valeur propre qui les distingue.
Ce travail s’appuie sur le mode comparatif visuel et mental qui se construit autour de l’histoire que racontent ces deux objets, à la fois identiques et différents, formant un ensemble qui nous baigne dans l'ambiguïté de l'action et dans la tension que suscite l'objet même de matraque.
Dans cette oeuvre il est question de la limite formelle du présupposé linguistique des énoncés "New" et "Second hand".  
C'est précisément cette ambiguïté qui intéresse l'artiste, car au coeur de l'interrogation artistique, notamment sur le statut de l'oeuvre d'art et le marché de l'art, à travers un va-et-vient entre valeur symbolique et valeur d'usage.

Diana Wiegersma, Paris, 2011